Nous contacter

Marie Madeleine

Créations - Création originale Sophie Gratias

  CreationSophieGratias

Marie Madeleine:

ProductProductProduct
ProductProductProduct
Product

Selon le Nouveau Testament :

Marie-Madeleine serait née en l'an 3 de notre ère et aurait été la fille de l'archiprêtre Syrus le Yaïrite, prêtre de David. Son père officiait dans la synagogue de Capharnaüm. Eucharie, sa mère, aurait appartenu à la lignée royale d'Israël, mais non davidique.

Originaire de la ville de Magdala (de l'hébreu migdal, « tour »), sur la rive occidentale du lac de Tibériade, Marie de Magdala devint une des disciples du Christ — peut-être la disciple femme la plus importante du Christ —, et l'a suivi jusqu'à sa mort (Évangile de Marc, XV, 40-41).

Elle est également la femme la plus présente du Nouveau Testament. Elle fut le premier témoin de la Résurrection de Jésus (Évangile de Marc, XVI, 1s ; Évangile de Matthieu, XXVIII, 9), mais elle ne le reconnaît pas tout de suite, et essaie de le toucher, ce qui lui vaudra la phrase Noli me tangere (« Ne me touche pas »).

La figure de Marie de Magdala occupe une place centrale dans les ouvrages féministes néo-gnostiques. 

Leurs auteurs tentent de réécrire l’histoire des débuts de l’Église en se fondant sur certains écrits gnostiques qui datent, au plus tôt, du IIIe siècle de l'ère chrétienne. 

Un certain nombre de textes apocryphes, notamment l’Évangile de Marie déjà cité, ainsi que l'Évangile de Thomas et l’Évangile de Philippe, sont utilisés pour accréditer la thèse du mariage de Marie de Magdala et de Jésus de Nazareth, ainsi que l’importance primordiale accordée aux femmes. 

Certains interprètes contemporains parlent de « mariage spirituel » : en soutenant, dans Dieu homme et femme, que Marie de Magdala et Jésus étaient époux « en esprit ».

 

Sophie Gratias

 

C’est bien la notion d’épousailles, que j’ai tenté de rendre dans cette sculpture, et la notion d’Epouser son âme céleste, afin de la faire rayonner sur terre…

 

DVD de la réalisation de la sculpture de Marie Madeleine : 16 €

 
les racines du ciel | Plan du site